Linda Maria Baros, nouvelle directrice du Printemps des poètes

Photo : © PHILJourne
Découvrir Linda Maria Baros

La Nageuse désossée
(12,00 €)
 Le Castor Astral

La Nageuse désossée est un ensemble de légendes urbaines influencé d’une part par la cruauté de notre époque et d’autre part par les mythes archaïques ou contemporains qui façonnent et symbolisent l’avenir des villes.

Le Conseil d’Administration du Printemps des Poètes vient d’annoncer la nomination de sa nouvelle directrice : Linda Maria Baros.

 « Nous saluons sa profonde connaissance du domaine poétique, sa capacité à rassembler et à créer des espaces de débat, enrichis par son expérience internationale, ainsi que sa volonté de mener un projet en harmonie avec l’équipe administrative du Printemps et en concertation étroite avec les membres du Conseil d’Administration », déclare l’organisation dans un communiqué.

Après la démission de Sophie Nauleau en janvier, la nomination de cette franco-roumaine de 42 ans incarne un nouveau chapitre pour la manifestation.

Une poésie de l’urgence

Poète, traductrice et docteure en littérature comparée de l’Université Paris-Sorbonne, Linda Maria Baros est l’auteure de plusieurs recueils de poèmes, dont La Maison en lames de rasoir (Cheyne éditeur, 2006, Prix Apollinaire) et La nageuse désossée. Légendes métropolitaines (Le Castor Astral, 2020, Grand Prix de Poésie de la Société des Gens de Lettres. Prix international francophone du Festival de la poésie de Montréal et Prix Rimbaud de la Maison de la Poésie de Paris).

Portrait de Linda Maria Baros

TV5 Monde

Pas de commentaire

Postez un commentaire

#SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM